Tissu ignifugé

Les produit appelés couramment "tissus ignifugés" sont réalisés intégralement en tissu de verre, et plus exactement en fibre de verre. Ils profitent donc des exceptionnels qualités du verre en terme de résistance aux fortes chaleurs. Celui-ci doit être chauffé à au moins 700°C pour commencer à se ramollir et à se déformer.
Les tissus ignifugés, en raison de la finesse du matériau, résistent à des températures allant jusqu'à 180°C. La norme française NF P92-507, qui classe la résistance au feu et à la chaleur des matériaux de construction, range dans la classe M0 ce tissu de verre : il est totalement incombustible et ininflammable. Leur souplesse et leur résistance à la chaleur font de ces tissus ignifugés des matériaux très utilisés dans l'industrie, pour créer des zones de confinement et isoler certains matériaux sensibles du reste des bâtiments.
Les tissus ignifugés servent également souvent à fabriquer des rideaux amovibles utilisés pour délimiter des zones de soudure. Il s'agit alors de rideau de soudure. Leur fonction principale est de bloquer les projections incandescentes. Cette qualité est également utilisée pour définir des zones de découpe du métal, pour isoler des flexibles de gaine.

Ce matériau professionnel est commercialisé en rideaux de différentes tailles, équipés d'ourlets cousus avec du fil Kevlar® et munis d'oeillets. Il est également disponible à la coupe, vendu au mètre linéaire d'une largeur de laize de 2,06 mètres de large.

Résultats 1 - 7 sur 7.
Résultats 1 - 7 sur 7.